Managers : la transformation, c’est tout le temps !

S’il y a un mot qui ne correspond plus au monde dans lequel nous vivons, c’est bien celui de stabilité. Crise économique, révolution numérique, exacerbation de la concurrence, exigence croissante des clients… l’impérieuse nécessité de changement pour les organisations s’est considérablement accélérée au cours des dernières années, non sans mettre les entreprises elles-mêmes en tension extrême, mais aussi la société en général et les salariés en particulier.

Pour ces derniers, la transformation des organisations peut être source d’opportunités ou d’inquiétudes, voire de crispations. Quel sera mon poste demain ? Vais-je pouvoir m’adapter ? Mes conditions de travail seront-elles modifiées ? Mon équilibre entre vie privée et vie professionnelle va-t-il changer ? Quelles sont mes perspectives de développement à  court et long terme ? Autant de questions que les salariés se posent dès lors qu’il est question de changement au sein de leur organisation… et auxquelles ces dernières doivent être en mesure de répondre pour rassurer et favoriser l’adhésion.

Porter et infuser le changement à tous les niveaux de l’organisation

Dans ce contexte, la courroie de transmission a un nom : le manager de proximité. Les dirigeants autant que les équipes comptent sur lui pour expliquer les changements, leurs fondements, leur légitimité, les bénéfices attendus – et les éventuelles difficultés auxquelles il faut se préparer. En résumé, son rôle est crucial pour porter et infuser le changement à tous les niveaux de l’organisation pour que les équipes s’engagent dans la bonne direction.

Mais pour bien tenir ce rôle, le manager de proximité a besoin à la fois d’être convaincu et outillé. Convaincu du bienfondé de ces changements, pour lui-même, pour ses équipes et pour son entreprise ; outillé, c’est-à-dire avoir les éléments de langage mais aussi les moyens techniques (et humains) pour communiquer, déployer, relayer.

Or, face à ce rythme effréné, les managers peinent parfois à s’approprier pleinement tous les changements, d’autant que leur acceptation inconditionnelle a fait long feu (même si les managers affichent toujours un niveau de confiance et d’adhésion supérieur à l’ensemble des salariés).

Outre leurs propres doutes, ils ne se sentent pas toujours bien outillés pour porter les changements auprès de leurs équipes. Une étude récente conduite en partenariat avec le cabinet de conseil Oasys auprès de managers* révèle que seuls 57% d’entre eux se sentent suffisamment armés pour accompagner les changements avec leurs équipes.

Comment les équipes pourraientelles s’approprier le changement si leurs managers eux-mêmes ne se l’approprient pas ? N’ont pas le temps de se les approprier ? Un enjeu clé pour les entreprises : inscrire le changement dans les habitudes, organiser la transformation permanente en plaçant les managers de proximité et le management intermédiaire au cœur de leur réflexion.


* Observatoire du management réalisé par Kantar TNS pour Oasys, édition 2017.

Partager

Il n'y a aucun commentaire.

Ajouter un commentaire

*Champs obligatoire