La petite bête qui monte, qui monte…
header-aliment-insectes-466160352

2050, plus de 9 milliards d’individus sur notre planète. Se pose alors une question cruciale : comment répondre à la demande croissante en nourriture ? Une alternative à nos produits de consommation habituels s’avère particulièrement prometteuse : les insectes !

jiminis-criquetEt ces insectes risquent d’avoir du succès… D’abord, ils constituent une véritable opportunité environnementale pour les industriels : des élevages moins intensifs, une production locale et un impact environnemental limité. Une aubaine, donc, doublée d’une sécurité alimentaire maîtrisée. Car le risque de transmission de maladies à l’homme s’en trouve réduit. A quoi s’ajoutent de réels bénéfices nutritifs : un produit ultra protéiné, pauvre en matières grasses et une très grande diversité avec près de 1500 espèces comestibles…

Malgré ces nombreux avantages, il reste à convaincre les consommateurs, pas encore prêts à déguster au quotidien un produit qui peut paraître quelque peu exotique. Afin d’ouvrir la voie, l’ONU a officiellement encouragé l’introduction de ces insectes dans nos assiettes par le biais de l’innovation et du développement de produits.

Nos voisins belges sont ainsi les premiers au sein de l’Union européenne à avoir sauté le pas. Des marques telles qu’Insecta ou Green Bugs ont su lancer la tendance, suivis par Carrefour qui mise déjà sur sa propre gamme de burgers à base de vers de Buffalo. En France, Jimini’s réinvente et pimente l’apéritif avec ses insectes qui croustillent : des molitors au sésame et cumin, des criquets au curry fruité.

Bref, il suffit de se lancer ! Et ce n’est que le début : l’invasion des insectes dans nos rayons ne fait que commencer…

Partager

Il n'y a pas de commentaires.

Ajouter un commentaire

*Champs obligatoires