A l’ère du stagiaire 2.0…

Trier des candidatures est une tâche relevant de l’ordinaire pour un RH, me direz-vous. Dernièrement, l’une d’entre-elles reçue il y a peu de temps attire mon œil : un CV bien organisé avec photo en prime, une lettre de motivation rédigée à mon attention et sans faute d’orthographe !

L’étape du CV étant concluante, j’appelle donc le candidat pour lui proposer une date d’entretien. Manque de chance, il me dit qu’il avait plusieurs pistes en cours, qu’il vient d’accepter une autre proposition et n’est donc plus disponible. Après cet épisode, je reçois un e-mail de sa part me remerciant de l’attention portée à sa candidature. Il précise que TNS Sofres l’intéresse toujours et qu’il reprendra contact avec moi dans le futur pour un autre stage.

Rien d’exceptionnel, me direz-vous…Sauf que le candidat était tout juste âgé de 14 ans et qu’il ne cherchait pas à postuler au traditionnel stage d’observation en entreprise de 5 jours !

Cette anecdote montre bien la maturité que peuvent avoir les plus jeunes face à la recherche d’un poste, que ce soit un stage ou un emploi. Ils sont confrontés très tôt aux réalités de la société, aux codes imposés et s’y plient parfois avec l’aisance de vrais professionnels. Cette génération que l’on dit hyper connectée se montre aussi hyper préparée.

Une vraie leçon donc à retenir, puisqu’en plus d’être préparés, les candidats attendent de nous un retour immédiat. A nous de mieux les appréhender pour mieux les recruter car ils ne nous attendront pas !

Share

There are no comments.

Add a comment

*Mandatory fields