Les réseaux sociaux : moteur d’épanouissement au travail ?

Notre billet montre les écarts générationnels qui existent dans l’utilisation des réseaux sociaux sur le lieu de travail*.

74% des salariés de bureau français considèrent qu’il y a une bonne ambiance sur leur lieu de travail. On note néanmoins un écart générationnel quant à l’appréciation de cette même ambiance : elle est bonne pour 83% des moins de 35 ans et pour 67% des 50-60 ans. Parmi les raisons expliquant cet écart, une perception différente du cadre de travail avec un sentiment de liberté plus affirmé chez des jeunes décomplexés.

En atteste leur propension à faire usage des réseaux sociaux chez leur employeur : 58% des moins de 35 ans les utilisent au moins de temps en temps alors qu’ils ne sont que 33% des 50-60 ans. Les mauvaises langues argueront que « Linkedin et Viadeo sont des réseaux professionnels, » seulement, ils ne sont pas les réseaux les plus fréquentés (respectivement par 8% et 7% des salariés de bureau français, à des niveaux comparables quel que soit l’âge). Le réseau social le plus fréquenté étant sans grande surprise Facebook (36%), avec ici par contre, un écart générationnel patent : 51% des moins de 35 ans consultent Facebook pour 26% des 50-60 ans. On retrouve des écarts comparables pour Youtube (32% / 17%) et Twitter (15% / 4%).

Néanmoins, même dans cette liberté apparente, une part de contrainte persiste : 25% des jeunes qui ont reçu une demande de mise en relation de leur chef sur Linkedin ou Viadeo acceptent en s’y sentant obligés, alors qu’ils ne sont que 8% à se trouver dans cette configuration côté seniors.

* Observatoire Bruneau de la vie des Français au bureau (octobre 2015)

Partager

Il n'y a aucun commentaire.

Ajouter un commentaire

*Champs obligatoire